Résumé N3

Actualité

L'après match

Les Chambériens, auteurs d'un match cohérent avec une bonne deuxième mi-temps et un Blachon en forme dans sa cage, ont subi le froid réalisme de l'OL, avec un seul buteur : le capitaine Alexandre Lacazette.
La marche était trop haute. Le petit, Chambéry, pensionnaire de National 3, a tout de même essayé de croquer le gros. Mais Lyon a su se montrer précis et chirurgical au moment opportun. Toute la différence entre les professionnels de l'OL, efficaces dans la zone de vérité et les amateurs savoyards, pourtant volontaires. Malgré le doublé assez rapide du capitaine Alexandre Lacazette, « Si nous avions pu mener au score, ils auraient douté», dixit le coach savoyard Cédric Rullier, les équipiers de Loïc Albrecht ont essayé d'inquiéter Anthony Lopes. Mais ce dernier s'est interposé face au missile de Jordan Scarantino et aux frappes de Nikola Volic et Gokan Cetin.
Pour le reste, on a surtout vu les fulgurances du gardien de Chambéry, Théo Blachon. Il s'est rapidement mis en évidence avec un arrêt réflexe après un corner venu de la droite et une tête de Sinaly Diomandé (9’). Après l'ouverture du score, Blachon est resté concentré pour remporter son duel contre le jeune Bradley Barcola. Ça a chauffé sur le but savoyard mais le portier altiligérien a tenu bon et a laissé les siens dans le match.
Rassurant, calme, il a endigué les assauts de l'OL, largement dominateur sur sa pelouse du Groupama Stadium, sans broncher. Même au plus fort de la tempête, lorsque les vagues rhodaniennes ont afflué, Blachon a fermé la boîte avec autorité sur une frappe de Rayan Cherki puis une autre de Tetê avant d'enlever de la jambe droite le triplé à Lacazette. Une performance majuscule. Avec le concours de sa défense et du collectif du CSF, qui est reparti de l'avant en deuxième mi-temps pour un improbable renversement de situation. Les hommes de Cédric Rullier y ont toujours cru, comme promis avant le match. Lacazette y est finalement allé de son triplé sur une offrande de Barcola. Théo Blachon et les siens ont dit au revoir à la coupe la tête haute.

#TeamCSF